Raid en Espagne : du Val d'Aran à Andorre

Des paysages fabuleux
Le Val d'Aran par lequel débute ce raid se présente comme une enclave française davantage ouverte sur l'espagne. Sa culture et son histoire sont cependant espagnols. elle dépend de la Catalogne qui lui a accordé son autonomie. L'hiver, toute la vallée ne semble vivre que pour le ski, mais dès l'arrivée du printemps, toutesz les autres possibilités de cette région exceptionnelle s'offrent au tourisme. Les amateurs de sport et de loisirs y trouveront leur bonheur.
Véritable poumon vert à la végétation abondante, le val d'Aran regorge de hêtraies, de sapins et autres pinèdes et abrite de nombreux lacs nichées dans les vallées. De nombreux hameaux oubliés jalonnent notre parcours qui ne manquera pas de vous surprendra par la richesse de ses paysages.
Sur une partie de notre parcours, nous passerons tout près du parc National d'Aigues Tortes en pénétrant sur le Pallars Sobira
Le patrimoine localde cette région, hérité de l'art roman, représente un intérêt particulier pour le touriste averti qui ne manquera pas de s'attarder devant ces joyaux.
Point d'orge de ce raid et après un ultime col franchi, nous atteindrons Andorra la Vella, en pleine principauté d'andorre, et qui ne manquera pas non plus de charmes.

mardi 11 juillet. après une nuit très orageuse au camping de Saint-Béat, le temps est toujours très mauvais... et les nuages sont bien bas...




Après avoir franchi la frontière ou du moins ce qu'il en reste, Nous voici en Espagne. Très belle vue de Les avec son chateau a flanc de montagne. Le ciel est toujours couvert




Décision est prise d'écourter le road-book et de passer par la route vers Llavorsi par le port de Bonaigu






après une montée interminable, le port de bonaigu fait son apparition (2072 m) à travers la brume


De l'autre côté, un autre paysage s'offre a nous. le temps est bien meilleur


la pluie a été abondante la nuit précédente. les torrents et cascades sont gorgés d'eau




On descend vers Llavrorsi qui 'est plus très loin.


Nous nous engouffrons dans le Val Ferrera... la route ne durera que quelques kilomètres avant de laisser place à une piste bétonnée longue d'une dizaine de kilomètres.






petite route étroite dans le Vall de Cardos vers Tirvia


Nous laissons dernière nous le Vall de Cardos




L'ascension vers le port de Cabus. Elle longue, très longue. Nous sommes ici à 1500 m




Tout au fond de la vallée, le Village perdu de Tor (1650m), le dernier avant Andorre...




Le korritroll II est paré pour la partie la plus ascensionnelle du road-book


La Sierra de Màniga se dresse face à nous






la flore du Val d'Aran est très riche...









Les vaches paturent paisiblement dans les flancs de montagnes






traversé d'un petit gué très sympathique avant de continuer la grimpette...




Vue magnifique sur la Sierra de Màniga


... et le chemin que nous avons empruntés plus tôt...




A droite, le pic de Vallpeguera (2744 m)




Au premier plan , le Roc de Lumenères à 2015 m




Nous ne sommes pas seuls sur les pistes : nous rencontrerons 4 VTTistes, une plate espagnole (sans doute chargée de produits de contrebande), 3 4X4 dans notre ascencion








ca monte toujours...






pause photo avec le korritroll II dans un décor fabuleux à 2200 m








vue sur le pic Compedrosa (2942m) et en bas, la piste que nous avons empruntés




Nous voici arrivés au Port de Cabus (2312 m). Andorre se présente enfin devant nous... il reste encore la descente a effectuer avant d'arriver en Vallée...




Le pic d'Aos à 2406 m depuis le camping ou nous séjournions à Andorra la vella


Regardez bien la photo au centre : on aperçoit un hélico rouge qui manoeuvre au sommet du pic


le revoici un peu plus tard près d'une plateforme de chargement de matériel. après observation aux jumelles, on saura qu'il acheminait du matériel pour consolider une paroi rocheuse contre les chutes de pierres


après une journée shopping en ville, retour en France par le Col d'Ordino. Vue de la Vallée d'Ordino depuis le col et au fond, on apercoit les pics de Vallpegurea et de Comapedrosa. et plus loin, celui de Méedécourbe (2914 m). de l'autre côté se trouve le Val d'Aran


après avoir franchi le col d'Ordino qui culmine à 1981 m, on redescend dans la vallée d'Encamp




Le pic de Casamanya 2742 m. Fréquenté par les grands randonneurs en été...


Vallée d'Ordino


Sculpture représentant la pale d'une éolienne en bois au col d'Ordino


Vallée et gorges de Méritxell


et tout en bas, le sanctuaire de Notre-Dame de Méritxell






A andorre, la flore est aussi très belle en été


Port d'Envalira, juste avant le Pas de la Casa, passage obligé pour le shopping détaxé...


Nous revoici donc en France. fin de notre périple avec la pluie sur la route du retour le lendemain. Vivement que j'y retourne un jour avec des conditions météo meilleures


Le parcours
durée : 400 km. Prévoir 4 journées bien remplies en comptant les nombreux arrêts-visites et les bivouacs.
difficulté : en hiver (enneigement) et en été (de mai a novembre)
particularité : de nombreux secteurs sont enneigés en hiver sinon la balade peut se faire avec de très pneus mixtes le reste de l'année. 4 cols de montagne à plus de 2000 m seront a franchir.
Prévoir du matériel de réparation et de quoi être en autonomie sur plusieurs jours.
départ : Fos (France)
arrivée : Andorre la Vieille (principauté d'Andorre)
station service, supermarché et campings : Saint-Béat, Espot, Vielha, Andorre la Vieille